mardi 21 juillet 2009

Notre petite puce ira à la maternelle.

Et oui, Léa fera sont entrée à la maternelle en septembre, décision difficile pour maman, mais il faut se rappeler que les choix d'instruire Gabriel à domicile sont particuliers. Je sais que je n'ai jamais pris le temps d'expliquer notre choix. La raison est simple, c'est que je ne savais pas par quel bout commencer, je voudrais tellement faire un résumé précis de notre parcours, mais cela me semble impossible, tant de choses entrent en ligne de compte...Disons que Gabriel éprouvait de sérieuses difficultés d'adaptation s'ensuivirent les problèmes de comportement probablement relié à l'anxiété et la perte de confiance en lui. Malgré tout ce qui a été mis en place, sa dégringolade continuait jusqu'au jour ou maman et papa en eurent assez de voir leur fils dépérir. Notre décision était prise, Gabriel devait sortir, se ressourcer à la maison. Malgré toutes les mises en garde des spécialistes, en février 2008 Gabriel sortait de l'école pour commencer son instruction à la maison. Résultat de notre décision : notre fils a repris confiance en lui, accepte de faire le travail demandé (tâche dont il refusait à l'école), a maintenant envie d'apprendre, ne se trouve plus 'poche' et ne porte pas de cote ou d'étiquette. Pour en revenir à Léa,nous n'avons pas perdu toute confiance à l'école publique, ce n'est pas parce que Gabriel y a vécu une expérience négative que ce sera pareil pour elle. Nous jugeons qu'elle a droit d'avoir sa chance. Nous sommes aussi conscients qu'un jour les questions viendront: pourquoi Gabriel ne va pas à l'école et moi oui ? Et bien rendu là nous tenterons de lui répondre le mieux possible. Ceci dit, je lui prépare tout de même quelques activités à la maison, nous ne suivrons pas nécessairement le calendrier scolaire. Nous nous adapterons,,,,,,Au fil des jours .

10 commentaires:

  1. c'est vrai que c'est une grosse décision. Je trouve interressan de savoir que pour Gabriel, l'instruction à la maison lui a permit d'avancer alors qu'à l'école ça n'allait pas.

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends tes questionnements... Mes 2 enfants seront aussi à la mat à le rentrée... Tout comme toi, nous faisons beaucoup de choses à la maison!

    RépondreSupprimer
  3. C'est un beau résumé de la situation livré avec finisse et sagesse. "Au fil des jours" est vraimnet le bon titre pour ce blog...

    De toute façon, on a beau prévoir tous les scénarios, cela se passe rarement comme on l'avait prévu et/ou souhaité.

    Vos enfants sont chanceux (et votre couple certainement très fort) que leurs parents s'adaptent à eux avec autant de coeur...

    De plus, il y a du bon et du moins bons aux deux alternatives et vos enfants vont bénéficier des deux!

    Fillette rentre aussi à la maternelle en septembre. Elle aura besoin qu'on s'adapte à sa réalité et vice-versa.

    Mais c'est encore loin, il reste plus d'un mois de vacances, il faut en profiter!

    RépondreSupprimer
  4. Cherry, se fût la meilleure décision concernant notre fils. Gabriel a tellement progressé depuis 1 ans, il n'est plus du tout le petit garçon que l'on me décrivait à l'école.
    Merci Aline, oui en effet beaucoup de questionnements s'ensuivent compte tenu la situation.
    Mamanbooh,vous avez raison peut importe le scénario que l'on se fait, jamais les choses ne se passent de cette façon. Et oui, il reste 1 mois on mets les petits soucis de cotés et on s'ammmmuse. Merci encore pour vos petits mots, cela fait beaucoup de bien, merci !!!!

    RépondreSupprimer
  5. coucou Claudia.
    Si tout se passe bien pour ta cadette à l'école et je suis persuadée que vous serez vigilants comme vous avez su être à l'écoute de Gabriel, cette expérience sera probablement enrichissante pour elle. Choisir l'ief, ce n'est pas choisir la simplicité. Choisir ief et école encore moins, alors bonnes découvertes sur ce double chemin.

    RépondreSupprimer
  6. Combiner les deux apporte son lot de questionnements de la part des enfants. Gabriel comprend très bien la situation, mais Léa elle est petite encore pour comprendre toute la situation, ce qui me console c'est qu'elle est contente de suivre ses petites amies de la rue qui lu parle de la maternelle. En effet, nous redoublerons de vigilance, ma plus grande crainte face à ce double chemin est qu'elle se sente délaissée mais comme tu dis, nous serons à l'écoute comme nous avons su l'être pour Gabriel. Merci pour ton petit mot =D

    RépondreSupprimer
  7. Pour nous le choix a été presque évident car le papa ne sait pas encore que l'on peut aussi apprendre à la maison. Pour lui, les éveils et apprentissages déjà faits ne sont pas forcément cumulables à l'infini. Je le rejoins par contre sur la peur du rythme et de l'organisation...
    mais les activités faites à la maison seront nombreuses, ce ne sera que double richesse.

    RépondreSupprimer
  8. Je comprends ce que tu veux dire Vanessa. Ici, pour le papa c'était un choix évident, c'est plus moi qui se pose une multitudes de questions....

    RépondreSupprimer
  9. Félicitation je crois après avoir constaté moi meme la différence est frappante c'est un petit garcon heureux que je retrouve chapeau Claudia toute une discipline et à Philippe aussi. Je considère cela une victoire et elle vous revient. Bisou ♥.♥.♥

    RépondreSupprimer
  10. je trouve ton choix courageux!bravo!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.